Sécurité Privée Suisse
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-45%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux dont induction
29.49 € 53.27 €
Voir le deal

Braquage meurtrier à Ferney-Voltaire

Aller en bas

Braquage meurtrier à Ferney-Voltaire Empty Braquage meurtrier à Ferney-Voltaire

Message  Ericvaud Dim 21 Déc - 14:30

Braquage meurtrier à Ferney-Voltaire: un agent de sécurité et son chien sont tués pour 800 euros
BRAQUAGE | La station-service de l’hypermarché Champion a été attaquée samedi soir. Les malfrats courent toujours.




Antoine Grosjean | 16.11.2008 | 20:06


Samedi soir, il est 19 h40, l’heure de la fermeture approche à l’hypermarché Champion de la Poterie, à Ferney-Voltaire. Comme chaque soir, un vigile, accompagné de son chien, se rend à la caisse de la station-service de ce centre commercial situé à une encablure de la frontière genevoise. L’agent de sécurité prélève la recette de la journée, puis reprend à pied la direction de l’hypermarché, en coupant à travers le parking.

Soudain, il se retrouve nez à nez avec un homme d’environ 1,85m, aux vêtements sombres et au visage masqué -par une cagoule? une écharpe? les témoignages ne permettent pas de le préciser. Celui-ci, tout en brandissant une arme de poing, crie: «L’argent!». Puis, sans laisser le temps au vigile de dire «ouf», tire plusieurs coups de feu. L’agent de 35 ans et son chien sont mortellement touchés. Ils succomberont à leurs blessures avant l’arrivée des secours.

Ils s’enfuient à pied

Selon les témoins, un complice, également masqué, rejoint le braqueur. Tous deux prennent alors la fuite, à pied, en direction du centre-ville de Ferney-Voltaire. Avec en tout et pour tout, un butin de 800 euros, d’après une dépêche de l’agence AP.

Immédiatement, le plan Epervier de contrôle et d’interception est mis en place. Une cinquantaine de gendarmes français sont mobilisés, ainsi que trois équipes cynophiles, dont deux genevoises. «Nous nous félicitons de la bonne collaboration avec les gardes-frontière genevois», souligne le lieutenant Eric Breuillot, commandant de la Brigade départementale de renseignement judiciaire de l’Ain. «Dès qu’ils ont été au courant, les gardes-frontière et les gendarmes suisses se sont portés volontaires pour nous aider.» Hier soir, les malfrats couraient toujours.
Etonnante coïncidence: le même soir, quasiment à la même heure, un scénario similaire se déroulait dans une station-service d’un supermarché Champion en Bretagne, sans faire de victime. Butin: 900 euros.

Ericvaud

Messages : 3
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 40
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser